Que pensent les jeunes citoyens de l’abaissement de l’âge du droit de vote à 16 ans ? Ont-ils l’impression que les droits des femmes sont respectés ? Trouvent-ils normal qu’une personne qui ne travaille pas puisse recevoir une allocation de chômage ? Se sentent-ils concernés par les Droits de l’Homme ? La Belgique accepte-t-elle les traditions qui viennent d’ailleurs ?

Depuis mai 2016, Bienvenue dans ma tribu, la plate-forme citoyenne interactive initiée par la Ministre de la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis, permet aux jeunes d’exprimer leur avis sur leur vision de la citoyenneté au travers de 10 tribus basées sur les articles de la Charte du Dialogue interculturel élaborée, en 2005, au Parlement fédéral.

En deux ans, près de 3000 commentaires de jeunes et de groupes de jeunes sont venus alimenter la plate-forme. Ces citoyens en herbe ont également eu la possibilité d’aborder, via la création d’une « nouvelle tribu », des sujets qui leur semblaient importants. Les thèmes de l’écologie, du travail et du droit de parole des enfants ont ainsi été ajoutés par les participants et participantes.

Grâce à l’engagement du Conseil de la Jeunesse, partenaire du projet, près de 60 animations scolaires mais aussi plusieurs animations en festivals ont également permis aux jeunes de s’exprimer et de confronter leurs idées, d’échanger et de construire une réflexion personnelle et collective.

Après ces deux années de débats et de rencontres, Bienvenue dans ma tribu a tiré ses premières observations à l’occasion d’une journée intitulée «  Demain, c’est nous ! » où près de 100 jeunes ont été réunis au sein du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. À travers le slam, le gaming et la philosophie, ils ont une nouvelle fois pu s’exprimer sur différents thèmes tels que la situation des plus faibles, les modèles de décisions politiques, la question des réfugiés et de l’euthanasie.

À la demande du secteur de la jeunesse mais aussi du milieu scolaire, de nouvelles perspectives ont d’ores et déjà été envisagées par la Ministre Simonis afin de poursuivre ce projet citoyen ; la plate-forme continuera à être active au minimum jusque mai 2020 et une nouvelle convention annuelle de 25.000 euros sera signée avec le Conseil de la Jeunesse afin de continuer les animations auprès des jeunes. Il appartiendra ensuite au prochain gouvernement de se prononcer sur la continuité du projet.

Plus d’infos ?

http://www.bienvenuedansmatribu.be/