À ma grande surprise, j’ai été élue Bourgmestre de Flémalle en 2006, lors de ma première présentation aux élections communales. Ce mandat m’a permis d’être en contact direct avec les citoyens. Qu’importe le niveau de pouvoir, j’ai l’intime conviction qu’en tant que représentante politique, il faut demeurer en phase avec la réalité de ses concitoyens. Fraîchement élue, mes premiers chantiers ont été consacrés aux finances, au personnel et à la vision stratégique de la commune.

En 2012, je suis réélue grâce aux Flémallois et Flémalloises qui me témoignent à nouveau leur confiance. Alors que la première législature a permis de construire une vision stratégique pour le territoire et son attractivité, le mandat 2012-2018 vise à concrétiser, notamment grâce aux subsides européens, les premiers axes d’un nouvel aménagement territorial et l’accueil d’entreprises sur l’entité.

En 2014, je suis à nouveau désignée Députée au Parlement wallon et je confie mes compétences maïorales à Sophie Thémont. Je deviens alors Bourgmestre en titre et Présidente du conseil communal de Flémalle.

Même si je travaille beaucoup à Bruxelles, Flémalle reste mon point d’attache.